Étiquette : bandes dessinées


Notice bibliographique

Ouvrages de référence — Afrique

Coup de cœur

Dictionnaire de la bande dessinée d'Afrique francophone

Africultures 94-95

Auteur(s) : Christophe Cassiau-Haurie
Illustrateur(s) : Jason Kibiswa
Âge de lecture : Adolescents et adultes

07 octobre 2014

Depuis A. Lasko (personnage) jusqu’à Aly Zoromé (dessinateur), ce dictionnaire présente un nombre impressionnant de notices, les entrées correspondant à des personnages, des titres d’ouvrages, des séries ou de journaux aussi bien qu’à des associations et des événements comme les festivals et les expositions. Une mine extraordinaire d’informations, tant dans les textes que dans l’iconographie, qui n’empêche pas une lecture très agréable, sur un art foisonnant et passionnant : un ouvrage à avoir dans toute bibliothèque.

AE et VQ

› Accédez à l'intégralité de la notice


Notice bibliographique

Bandes dessinées — Afrique

Ago Feuilleton N° 4 et 5

Auteur(s) : Fabrice Alawoé, Fabrice
Illustrateur(s) : Joël Adotevi, AKM
Âge de lecture : À partir de 14 ans

08 avril 2011

Ce magazine noir et blanc au tout petit format carré s’adresse aux adolescents, garçons et filles. Bandes dessinées (moyennement lisibles dans ce format) et textes courts, complets ou en feuilleton, traitent de leurs préoccupations : les relations entre garçons et filles (la séduction, le sexe, l’amour…), la mode (la participation des lecteurs est sollicitée pour cette rubrique), la santé, les études… Des jeux, des blagues et un courrier des lecteurs complètent chaque numéro.

MPH

› Accédez à l'intégralité de la notice


Notice bibliographique

Documentaires — Afrique

L’Album illustré et la BD faciles

Auteur(s) : Edmond VII Mballa Elanga, Joël Eboueme Bognomo
Illustrateur(s) : Georges Pondy, Bertin Beyem Gouong
Âge de lecture : À partir de 16 ans

08 avril 2011

Ce petit manuel traite d’une manière pratique de la création de deux types d’ouvrage illustrés : l’album et la bande dessinée. Il s’adresse à tout artiste en herbe (enfant compris mais avec la médiation nécessaire de l’adulte), amateur, désirant se lancer dans la création de ce type d’ouvrage. Les auteurs (engagés depuis longtemps dans la création de livres pour enfants au Cameroun, notamment dans le cadre des éditions Akoma Mba), ainsi que les illustrateurs, sont des spécialistes de l’écrit et de l’image. Les informations livrées sont précises, techniques, mais suivent un cheminement qui les rend complètement abordables par l’adulte.

AB et ML

› Accédez à l'intégralité de la notice


Notice bibliographique

Bandes dessinées — Afrique

Ago Fiction N° 3

Auteur(s) : Joël Adotévi, Assem, KanAd, S. Venanzi, M. Chollet
Âge de lecture : À partir de 12 ans

08 avril 2011

Voici le troisième numéro de ce magazine de bande dessinée, publié en noir et blanc, au Togo, par le groupe Ago de scénaristes et dessinateurs. Il contient un nouvel épisode de « Akongo » où un enfant de père noir et de mère blanche commence, en grandissant, à utiliser ses superpouvoirs. On y trouve également un nouvel épisode de « Dzitri », le Superman togolais.

VQ

› Accédez à l'intégralité de la notice


Article de dossier

Des bulles en créole ? Rencontre croisée avec les éditeurs de Caraïbéditions (Guadeloupe) et Epsilon (La Réunion)

16 mars 2011

Astérix est parmi les livres les plus traduits au monde. Les aventures du héros du petit village gaulois sont accessibles dans cent sept langues, dont vingt langues des régions de France… Mais d’autres titres de la bande dessinée franco-belge connaissent d’impressionnants succès dans le monde tels Tintin, Titeuf, ou encore, Lucky Luke
Depuis 2008, ce sont deux éditeurs de l’Outre-mer, Caraïbéditions aux Antilles et Epsilon à La Réunion qui se sont lancés dans la traduction en différents créoles (antillais, réunionnais, mauricien) de quelques titres de ces séries.
En marge de ce mouvement de traduction, ces deux éditeurs proposent aussi quelques créations originales, en français cette fois, et insufflent une belle vitalité au genre de la bande dessinée dans les îles.
Florent Charbonnier et Éric Robin se sont prêtés au jeu de cet entretien croisé pour expliquer leur politique éditoriale.

Nathalie Beau

› Accédez à l'intégralité de l'article


Article de dossier

Appollo et les géographies de l’écriture

16 mars 2011

Depuis sa première série, Louis-Ferdinand Quincampoix, créée avec le dessinateur Mad, en 1991, Appollo trace un chemin d’écriture tout à fait particulier dans la bande dessinée. Hanté par une île, La Réunion, qu’il explore à toutes les époques, nourri d’univers romanesques et poétiques, soucieux du juste lien avec les dessinateurs qui interprètent ses mots, Appollo pense la bande dessinée comme « un art du livre ».

Anne-Laure Cognet

› Accédez à l'intégralité de l'article


Article de dossier

La bande dessinée en Guadeloupe, Martinique et Guyane : lorsque la belle endormie se réveille...

11 mars 2011

Toussaint Louverture, Nicolas Saint-Cyr, ill. Pierre Briens, Sainte-Clotilde, Orphie, 2003

La bande dessinée fut longtemps le parent pauvre de l’édition antillaise. Dans cette région de la France d’Outre-Mer qui a donné de grands noms de la littérature comme Édouard Glissant, Aimé Césaire ou René Maran, les auteurs de bande dessinée ont, en effet, longtemps été aux abonnés absents – la faute, sans doute, à une quasi-pénurie de maisons d’édition locales.
 

Christophe Cassiau-Haurie

› Accédez à l'intégralité de l'article


Article de dossier

L’Algérie renoue avec le neuvième art à l'occasion du Festival international de la bande dessinée d’Alger

10 mars 2011

Après une longue absence, l’Algérie a renoué avec le neuvième art grâce au Festival international de la bande dessinée d’Alger (Fibda), dont la première édition a été organisée en 2008. Il était naturel que ce pays, qui a connu, entre 1969 et 1989, un développement de la bande dessinée inégalé en Afrique et dans les pays arabes, se réconcilie avec cet art considéré partout dans le monde comme un art à part entière.

Lazhari Labter

› Accédez à l'intégralité de l'article


Article de dossier

Zeina Abirached et les images de Beyrouth

10 mars 2011

« On est quand même, peut-être, plus ou moins en sécurité ici ». En visionnant, sur le site de l’Institut national de l’audiovisuel, un reportage tourné en 1984 au sujet de la ligne de démarcation de Beyrouth, Zeina Abirached découvre sa grand-mère répondant, par ces mots, aux questions des journalistes. C’est cette phrase, bouleversante, qui va inciter Zeina à raconter l’histoire de son enfance en pleine guerre civile au Liban dans Mourir partir revenir, le jeu des hirondelles (Éditions Cambourakis, 2007). Cet album, qui va immédiatement la faire connaître, n’est qu’une facette d’une œuvre largement marquée par le temps de l’enfance, la guerre et la ville de Beyrouth…

Des cheveux bouclés qui partent dans tous les sens, un sourire éclatant, une gestuelle animée toute méditerranéenne, un abord chaleureux et simple : rencontre avec Zeina Abirached.

Hasmig Chahinian

› Accédez à l'intégralité de l'article


Article de dossier

La Bande dessinée dans le magazine Planète Jeunes

04 mars 2011

Peut-on imaginer un journal destiné à la jeunesse qui ne possède pas de pages de bande dessinée ? Difficile. Planète Jeunes ne déroge pas à cette tradition. Magazine destiné aux 15-25 ans d’Afrique, il est distribué dans un univers où le livre est rare mais où la soif de lire est grande. Or, les bandes dessinées occidentales, généralement de seconde main, font le bonheur de nombreux lecteurs : Tex Willer, Blek le Roc, Tarzan, Michel Vaillant, Mickey, etc. sont des personnages que connaissent bien les jeunes d’Afrique.

L’une des propriétés de la bande dessinée étant la souplesse de sa lecture, qui convient à des personnes qui lisent peu, les lecteurs de Planète Jeunes abordent donc avec beaucoup de plaisir ce genre dans notre magazine. Lors de nos tournées dans les écoles, nombreux sont ceux qui nous disent qu’ils commencent la lecture du journal par là… Car, il faut savoir que la bande dessinée dans Planète Jeunes s’articule autour de deux moments forts : les séries LSD et Takef.

Eyoum Ngangué

› Accédez à l'intégralité de l'article