Accueil

Takam Tikou

La revue du livre et de la lecture des enfants et des jeunes / Afrique - Monde Arabe - Caraïbe - Océan indien

La Fille de l’eau

Langue : français Auteur : Yves Pinguilly,  Sarang Seck Illustrateur : Florence Koenig Lieu d'édition : Conakry Éditeur : Ganndal Année d'édition : 2020 Nombre de pages : 31 p. Illustration : Couleur Format : 17 x 22 cm ISBN : 978-2-35045-107-0 Âge de lecture : À partir de 6 ans Prix : 35000 FG ; 6 €
Une fillette habillée de vert marche près de l'eau.

Non loin du grand fleuve Milo et de ses eaux profondes, le jeune Djibril vit auprès de sa mère sur une terre nourricière où paissent leurs animaux. Un beau jour, surgie des ondes, apparaît une femme très belle qui n’est autre que la fille de l’eau. Djibril chavire d’amour. Il la veut pour femme, mais elle pose ses conditions et par trois fois replonge. Oui ? Peut-être ? Mais quelques épreuves plus loin, autant de présents et l’engagement à ne pas la frapper de trois coups sans motif, mariage conclu ! La vie coule son cours, paisible… Mais des années plus tard, il faudra compter avec la sensibilité exacerbée de l’épouse qui jugera le contrat rompu et retournera à l’eau…

Étrange conte dont la narration fait quelques détours s’attardant parfois un peu longuement sans tout à fait perdre le fil, dans une écriture imagée, plaisante mais parfois un peu bavarde. On pense à un de ces contes aux nombreuses variantes où les conditions imposées par la belle à son amoureux sont autant d’épreuves à vaincre avant qu’elle ne retourne à son état d’origine. Porté par les mêmes auteurs que Le Garçon qui mouillait les poules, l’album, très soigné, doit beaucoup au travail graphique de Florence Koenig, ici avec des papiers découpés noir et vert sur fond blanc. Une vraie contribution poétique et esthétique à ce conte revisité qui fut publié initialement en 2002.

ML