Contes — Afrique

Coup de cœur

Les Sœurs Koumba

Un fabuleux voyage au Sénégal

Langue : français

Auteur : Philippe Apack, Marguerite Pissarello
Illustrateur : Yasmine Sweetlove
Lieu d'édition : Brinon-sur-Sauldre
Éditeur : Grandvaux
Année d'édition : 2014
Nombre de pages : [86] p.
Illustration : Couleur
Format : 16 x 24 cm
ISBN : 978-2-909550-93-0
Âge de lecture : À partir de 9 ans
Prix : 19 €

Les Sœurs Koumba reprend la trame d’un conte qu’on retrouve dans bien des traditions : celui des deux sœurs, l’une « méchante et irrespectueuse », l’autre « douce et gentille ». Arrivées à l’âge adulte, Koumba sans maman et Koumba avec maman partent chacune de leur côté pour un voyage initiatique vers la mer et doivent en rapporter un coquillage à deux couleurs. Chacune fera en chemin les mêmes rencontres, réagissant à sa manière. Sans surprise, Koumba sans maman, polie et serviable, obtient du baobab, de la marmite et de la vieille mère de l’Homme-Lion les moyens d’accomplir sa quête et d’épouser le guerrier de son choix. Sans surprise, Koumba avec maman se montre aussi désagréable qu’égoïste et finit dévorée par le fauve. La chute est terrible : « Un jour que les femmes du village préparaient le grand repas prévu pour les prochaines fêtes, un vautour apparut dans le ciel. Il descendit en tournoyant en larges cercles et lâcha quelque chose qu’il tenait entre ses serres. Quelqu’un le ramassa. C’était le cœur de Koumba avec maman que le lion avait abandonné aux charognards. Même les vautours n’en avaient pas voulu, car il était en pierre. »

Le texte est à la fois très simple et très poétique et il passe facilement à l’oral. Les auteurs en sont Marguerite Pissarello, institutrice sénégalaise, et son fils, Philippe Apack, conteur. On peut le voir raconter Les Soeurs Koumba à des élèves de CM1 à Saly, au Sénégal, sur Vimeo. Ils sont émerveillés, nous aussi.

Mais ce qui fait le prix de cet album, c’est l’illustration de  Yasmine Sweetlove, photographe belge née au Maroc, qui vit à Dakar. Elle fait se succéder des images photographiques, des images graphiques (dessin, aquarelle, encre…) et des photographies retouchées par le dessin avec une maestria et un souffle exceptionnel. Le résultat est d’une très grande beauté.

CR