Accueil

Takam Tikou

La revue du livre et de la lecture des enfants et des jeunes / Afrique - Monde Arabe - Caraïbe - Océan indien

Vie du livre

Un "atelier international" nouvelle formule !

Par Hasmig Chahinian

La pandémie de la COVID-19 a eu des répercussions sur l'ensemble des programmes culturels à destination du public dans le monde. Certains projets ont dû être annulés, d'autres totalement repensés pour être maintenus tout en intégrant les mesures sanitaires mises en place dans les différents pays. Cette problématique a également concerné le Centre national de la littérature pour la jeunesse de la Bibliothèque nationale de France. L'équipe de Takam Tikou a donc conçu une nouvelle formule pour la présentation en ligne des actualités éditoriales dans le cadre de son "atelier international".

› Accédez à l'intégralité de l'article

« Insya veut danser le léwòz », histoire d’un succès

Propos recueillis par Nathalie Beau

C’est à la fin de l’année 2020 que les enfants de la Guadeloupe, leurs parents et les professionnels de la lecture ont pu découvrir un bel album : Insya veut danser le léwòz. Le succès a été tout de suite au rendez-vous. Mais cette publication est le fruit d’une longue histoire !

 

 

› Accédez à l'intégralité de l'article

Continuer coûte que coûte !

Sarah Rolfo

La pandémie de la COVID-19 et la situation sanitaire actuelle impactent le quotidien de nombreux professionnels dans divers secteurs. Le monde du livre et de l’édition en subit aussi de plein fouet les conséquences. Comment cette situation exceptionnelle a-t-elle été vécue par les éditeurs jeunesse du Monde arabe et quelles solutions ont-ils pu mettre en place pour surmonter cette crise ?

› Accédez à l'intégralité de l'article

Face au COVID-19, l’édition jeunesse africaine s’adapte, innove et ne lâche rien !

Par Elodie Malanda

On y avait prédit une hécatombe – finalement, à ce jour, l’Afrique est le continent qui s’en est le mieux sorti face au Covid-19. Néanmoins, si l’Afrique subsaharienne est loin derrière l’Europe et les États-Unis en termes de pertes humaines, elle n’a pas pour autant été épargnée par la pandémie. Comme partout ailleurs, un lourd tribut économique a pesé sur tous les secteurs, entre autres celui de l’édition. Les maisons d’édition jeunesse d’Afrique francophone traversent une période d’autant plus difficile qu’auces cinq éditeurs et éditrices jeunesse ont bien voulu nous parler de l’impact du Covid-19 sur leur travail, mais aussi de leurs stratégies pour y faire face et de leurs visions d’avenir pour leurs maisons d’édition respectives.une mesure d’aide à l’industrie du livre n’y a encore été mise en place.

› Accédez à l'intégralité de l'article


Les Éditions Jeunes Malgaches pendant le confinement

Par Nathalie-Suzanne Schattner

En réaction à la propagation du virus dans le monde, le gouvernement malgache a annoncé la fermeture des frontières de l’île début mars. Cette mesure a été suivie par un confinement total de la population et la fermeture des entreprises et des commerces, à l’exception de ceux de première nécessité. Un premier déconfinement partiel fin avril a permis aux entreprises de relancer leur activité à condition de travailler uniquement en matinée. Une mesure insuffisante pour certains secteurs, comme celui du livre.

› Accédez à l'intégralité de l'article

Des romans policiers pour les plus jeunes : rencontre avec Delphine-Laure Thiriet

Propos recueillis par Corinne Bouquin

Professeure de Lettres, Delphine - Laure Thiriet a beaucoup voyagé de par le monde. Aujourd'hui elle a posé ses bagages en Corse et peut se consacrer davantage à l'écriture. Après des débuts dans la publication d'albums pour les plus jeunes, elle nous a enchantés avec deux romans policiers pour les plus grands aux éditions Caraïbédtions dans une nouvelle collection prometteuse. C'est l'occasion de nous entretenir avec elle pour mieux connaître son travail.

› Accédez à l'intégralité de l'article

Des bandes dessinées traduites en arabe pour une vision littéraire différente

Par Nathalie Sfeir

Les éditions Nool, créées en 2019 en France, font un choix éditorial intéressant : proposer des traductions en arabe de leurs « coups de cœur » en bandes dessinées, des ouvrages qu’on aurait parfois du mal à publier dans le Monde arabe. Nous avons voulu en savoir plus sur cette structure éditoriale, et à travers sa démarche avoir un éclairage sur les enjeux de la traduction et de la publication de bandes dessinées en arabe, en Europe et dans les pays arabes. Nathalie Sfeir, libraire à l’Institut du monde arabe et membre du « Comité de lecture monde arabe » de Takam Tikou, a rencontré pour nous Mohamed El Sharkawi, fondateur des éditions Nool.

› Accédez à l'intégralité de l'article


« L’importance des illustrations dans les livres pour enfants »

Par Liz Page

IBBY (International Board on Books for Young People), l'organisation internationale pour la promotion du livre et de la lecture, est présente dans plus de 80 pays. Les congrès régionaux permettent aux sections nationales d'une région donnée de se retrouver autour de problématiques communes, de mieux se connaître, d'échanger et de réfléchir ensemble aux actions à mener dans le cadre d'IBBY. Le congrès régional en Afrique Subsaharienne en est à sa cinquième édition. Liz Page, directrice exécutive d'IBBY, revient pour nous sur ces journées passées à Accra, au Ghana.

› Accédez à l'intégralité de l'article